Rechercher
  • Emmanuelle

Fonctionnement du massage bien-être

Dernière mise à jour : 19 oct. 2020

Il favorise l'homéostasie (Capacité d’un organisme à maintenir son équilibre physiologique interne malgré les contraintes extérieures.)

Exemple de phénomènes homéostatique : augmentation de la température, accélération du rythme cardiaque & pulmonaire, taux de sel dans le sang, glycémie...

Le massage exerce :

- une action directe et mécanique​

- une action indirecte donc réflexe

L'effet mécanique se retrouve sur les tissus cutanés. Notamment sur la peau qui parait plus souple et plus tonique. Cela est dû à la manipulation des fibroblastes (zones rétractiles).

Le massage provoque une vasodilatation (la circulation superficielle dans les différentes couches de la peau sont mobilisés) Manifestations : apparition de rougeurs cutanés

Cette vasodilatation accélère les échanges métabolique et énergétique entre le système sanguin, les milieux cellulaires et les tissus conjonctifs

De fait les tissus sont nettoyé de leur toxines, qui expulsés des cellules rejoignent le système lymphatique lui-même dynamisé. Manifestation : diminution de l'épaisseur du tissu conjonctif

En résumé : le massage favorise l'oxygénation de la peau

​​

L'action réflexe se retrouve sur la circulation sanguine. Notamment grâce au principe de vasodilatation superficielle. La peau se débarrasse alors des déchets du métabolisme et du gaz carbonique. Les mastocytes (cellules situé dans le derme à proximité des vaisseaux sanguins) sécrètent des substances vasodilatatrices (histamine, sérotonine...)

De plus le massage permet de faciliter la remontée des flux sanguins vers le cœur, qui demande un effort aux membres inférieurs, à cause de la gravité. Les pressions glissées et les effleurages augmentent la vitesse de circulation du retour veineux.

Le relâchement nerveux du tonus musculaire serait également induit par le massage. Il a été démontré que la contraction d'un muscle agoniste suscite une décontraction de son antagoniste

Des recherches sont en cours pour établir une corrélation entre le massage et l’évolution de la représentation corticale du corps du bénéficiaire

Sources : Massages du monde, Isabelle Bruno


#santé #massage

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout